samedi 16 janvier 2021

Plein de tout...

Froid, vent, soleil, poudre, foule, coulées, fusibles, débutants, raquettes, collants, skis lourds, splitboards, chiens, naxo, trace raide, poudre, trafollée, grandes courbes... Un peu de tout en station sur un beau samedi comme ça...











Et aussi beaucoup de comportements qui montrent à quel point les gens sont dépendants des PIDA...

Un traceur seul dans 35° vierge juste sous une belle coulée spontanée, des traces de montées sous les grandes pentes pentues que les gens descendent au dessus des gens qui montent, des groupes de 3 ou plus qui entrent simultanément dans de belles pentes vierges, des gens qui dépeautent sous un gazex qui n'a pas tiré et donc sous la belle pente chargée qu'il tire d'habitude, des gens qui skient à côté d'une coulée et qui font recouler, des gens sans sac à dos au Pouta, des groupes qui laissent le dernier en haut de la pente et le dernier tombe 20 fois en 20m dans trop de poudre pour que ce soit raisonnable...

Pour ceux qui croyaient que le message "une station fermée n'est pas plus safe qu'ailleurs" était bien passé = c'est non.





vendredi 15 janvier 2021

Dense

Neige dense, journée dense...

Vu les observations nivo de mercredi (une couche dense sur une grosse couche mouillée moins dense) et la neige de la nuit par dessus, le risque était évident, généralisé, et on n'était même pas surs de sortir en haut du cirque... Deux traces avant nous, skis fins et courts. Le cirque passe bien à la montée en prenant des espaces là où il faut (là ou personne ne se méfie en général, d'ailleurs). Les deux avant nous ont "déminé" le couloir (ils ont skié au centre et toutes leurs traces sont recouvertes par une coulée sur presque toute la longueur, je ne comprends pas qu'on puisse prendre le risque de faire ça en allumettes, mais bref), on peut donc skier, en faisant hyper gaffe de déminer aussi les contrepentes traitres à droite et à gauche. Bien connaître les lieux permet de bien connaître les abris, points obligés et autres détails qui font que ces conditions peuvent être raisonnablement gérables.

La forêt est dense aussi, mais bien chouette jusqu'à 1400, donc on remonte pour un tour en visant le couloir d'à côté. Sur le plat d'accès, des whooomf de partout, en nord c'est vraiment pire. Entrée du couloir, qui a été très peu skié cette année, grosses accus sur la première rupture de pente, on retrouve ce même mille feuille de couches denses et moins denses tout à fait inquiétant. On sent qu'il faudrait un gros choc pour que ça parte, mais que si ça part ça vide tout... Contrairement au premier couloir, celui-ci n'offre pas de cheminement abrité : on renonce sans regrets. D'ailleurs il reste bien de la place dans la première ligne... Encore des whoomf sur le plat du retour vers la croix et de belles fissures sur les corniches qui surplombent le versant. Et aussi en nord est dans le cirque pour le troisième tour... Bref, comme annoncé partout, la nivo est dangereuse à toutes altitudes et toutes orientations, autant dire qu'un télésiège et des PIDA seraient plus que bienvenus pour que tout le monde passe un week-end serein...
















lundi 11 janvier 2021

Inversion

 -8°C au parking, montée en Tshirt vingt minutes plus tard, pépito en douceur au dôme et descente trafollée comme si la station était ouverte, ça c'est du bon lundi aprem ça.








samedi 9 janvier 2021

Le même ruisseau

Toujours le même ruisseau où j'aime prendre une rouste photo de temps en temps...

Toujours content d'y aller et d'y passer du temps, jamais satisfait du résultat sur l'écran!







vendredi 8 janvier 2021

Un tour au frigo

On voulait juste aller en altitude voir du ciel bleu... On aurait pu avoir le même paysage en montant bêtement au soleil par la trace classique, mais ça aurait été moins beau, moins marrant, moins sauvage, moins froid...